Bilan 2018 - Perspectives 2019 : HAROPA confirme son développement

Publié le 22/01/2019

Après les records de 2017 et pour la 2ème année consécutive, HAROPA affiche en 2018 une croissance globale des trafics de marchandises de +2% à 94,74 millions de tonnes dans le domaine maritime et de + 4,5% à 22,1 millions de tonnes pour le fluvial en Ile-de-France, soutenue principalement cette année par les vracs solides.

Ces bons résultats confirment l’intérêt de l’ensemble portuaire HAROPA : complémentaires sur un panel de filières, c’est ensemble que les ports de l’axe Seine font face aux aléas conjoncturels et confortent leur attractivité sur le range nord-européen.

HAROPA confirme la progression de sa filière CONTENEURS : pour la 2e année consécutive HAROPA, qui génère un trafic de 28,75 Mt, atteint les 3 millions d’EVP et affiche un nouveau record historique sur le port du Havre pour les flux sur l’hinterland ; l’offre de services maritimes demeure toujours au meilleur niveau européen et les investissements en immobilier logistique montent en puissance sur les trois ports de l’axe Seine. Les CÉRÉALES enregistrent une part de marché historiquement haute : les volumes traités à l’exportation affichent l’une des meilleures performances depuis 15 ans.

De même, les trafics liés au BTP (fluviaux et maritimes), la filière ROULIER et l’activité CROISIÈRE progressent fortement ; cette dernière bat de nouveaux records tant en nombre d’escales qu’en nombre de passagers. Les VRACS LIQUIDES connaissent une relative stabilité de leurs flux marquée par la progression des produits finis.
L’année 2018 a connu des avancées dans le domaine de la MULTIMODALITÉ, tant en termes d’investissement sur les infrastructures dédiées, que de développement de nouveaux services, permettant aux trafics massifiés de progresser.

Cette dynamique se traduit par des INVESTISSEMENTS publics et privés, parmi lesquels la réalisation de deux postes à quai sur Port 2000, les travaux de modernisation des terminaux vrac du port de Rouen (en complément de la mise en service fin 2018 du chenal d’accès approfondi) et une nouvelle étape vers la réalisation de la plateforme fluviale Paris Seine Métropole Ouest dédiée au BTP.

En 2019, HAROPA saura saisir les opportunités de développement parmi lesquelles le BREXIT qui constitue une occasion de développer des trafics transmanche, et la préparation des JEUX OLYMPIQUES qui se dérouleront à Paris en 2024.

Les trois ports de l’axe Seine, résolument tournés vers l’avenir, veulent aller plus loin en se positionnant désormais comme le premier "SMART CORRIDOR" : HAROPA est un système portuaire qui renforce ses appuis sur les technologies de l’information et le numérique avec pour objectif d’améliorer la fluidité du passage de la marchandise, la qualité de services aux clients et l’insertion dans les territoires.