Politique RSE

La mission première de HAROPA-Ports de Paris vise à développer le trafic fluvial de marchandises et de passagers sur son secteur d’activité.
Au-delà de cette contribution essentielle à la réduction des gaz à effet de serre, l’établissement s’est engagé depuis 2007 dans un plan d’actions environnementales visant à la préservation des milieux naturels par la prise en compte de l’environnement dans la conception et l’exploitation de ses ports.

Suite à l’adoption de ce premier plan d’actions environnementales et afin de conforter les avancées ainsi réalisées, Ports de Paris a décidé, dans le cadre de son projet stratégique 2010-2015, de mettre en œuvre une politique environnementale globale à l’échelle de l’établissement, inscrite dans une logique d’amélioration continue de sa performance environnementale.
Ports de Paris a obtenu le 9 octobre 2013 la certification ISO 14001 concernant :
> le processus de création de nouveaux ports, appliqué aux projets de Port Seine Métropole  et de l’Eco-port des 2 rives,
> le processus d'exploitation appliqué à la plateforme de Gennevilliers.
Dans le cadre du projet stratégique 2015-2020, Ports de Paris, d’ores et déjà structuré autour d’un système de management environnemental (SME), a décidé de mettre en œuvre une démarche de Responsabilité Sociétale et Environnementale.
La protection de l’environnement et la satisfaction aux obligations de conformité restent des engagements majeurs pour Ports de Paris qui s’inscrit dans une logique d’amélioration continue de son SME afin d’améliorer ses performances environnementales.
Les axes prioritaires pour 2016-2018 en matière de RSE sont :
> Dans le cadre de sa mission de développement de modes de transport alternatifs à la route, encourager les améliorations de la performance environnementale de la flotte fluviale et renforcer la qualité environnementale de la desserte des ports.
> Maîtriser les impacts et risques environnementaux de nos ports, en particulier dans les domaines de l’eau, de la biodiversité et de la transition énergétique, pour renforcer la qualité environnementale de l'aménagement et de l'exploitation des ports, et, donner des garanties à nos parties intéressées.
> Développer et entretenir le lien social en renforçant le dialogue avec les territoires et le soutien aux activités d’intérêt général.
> Contribuer à l’économie locale des territoires, à l’émergence de nouvelles filières et développer les services aux clients et usagers des ports,
> Être exemplaire dans notre fonctionnement interne en veillant au respect des règles déontologiques, d'éthique et de transparence dans nos pratiques, en tant qu'acteur public et en tant qu’employeur.
Les actions découlant de ces axes prioritaires sont déclinées dans le Plan d’Actions RSE 2016-2018.

Enfin, à l’échelle de l’axe Seine, Ports de Paris, au sein de HAROPA, contribue de manière active et coordonnée, à concilier le développement économique et l’environnement, tout en intégrant les aspects sociétaux.

Des réalisations concrètes

Maîtriser les impacts et risques environnementaux de nos ports

Qualité des sols et des eaux souterraines
Ports de Paris assure un suivi régulier de la qualité des sols et des eaux souterraines, par la réalisation de diagnostics, notamment lors de changement de locataires et d'acquisitions foncières. Entre 2010 et 2015, 182 diagnostics de sols et eaux souterraines ont été réalisés par différentes entités du Port. Pour la réalisation de ces diagnostics, de même que pour les opérations de dépollution, Ports de Paris s’appuie sur les compétences de bureaux d’études et d’entreprises de dépollution spécialisés.
32 % de la surface des terrains de Ports de Paris a fait l’objet d’un ou plusieurs diagnostics de sols.
Par ailleurs, deux réseaux de suivi de la qualité des eaux souterraines ont été mis en place sur les plateformes de Gennevilliers et Bonneuil-sur-Marne. Des campagnes semestrielles de suivi de la qualité des eaux souterraines sont réalisées.

Gestion des eaux
En matière de gestion des eaux usées et des eaux pluviales, plusieurs actions sont menées : réalisation de diagnostics assainissement, dossiers établis au titre de la loi sur l’eau, convention de rejet, conception et réalisation de dispositifs de collecte et de traitement des eaux par exemple, le réseau d'assainissement des eaux usées sous vide mis en service à Bonneuil-sur-Marne.
16 M€ ont été investis par Ports de Paris entre 2002 et 2015 pour créer ou réhabiliter les réseaux et ouvrages de traitement d’eaux usées ou pluviales

Plan de gestion des Dragages
Ports de Paris a obtenu le 30 novembre 2012 un arrêté d’autorisation des dragages d’entretien au titre de la loi sur l’eau pour les 10 ans à venir, grâce à son plan de gestion vertueux, répondant aux nouvelles dispositions réglementaires en vigueur depuis le 1er janvier 2012.
Le schéma directeur présenté par Ports de Paris met en œuvre des pratiques exemplaires et des technologies respectueuses de l’environnement  tant dans les opérations de dragages que dans la gestion des sédiments dragués.
Des campagnes de prélèvements et d’analyses sont systématiquement réalisées afin d’évaluer la qualité des sédiments portuaires, avant dragage et une caractérisation complète de tous les ports a été réalisé (voir le communiqué de presse).

Entretien des cours d'eau
Ports de Paris poursuit sa collaboration avec l’association Organe de Sauvetage Ecologique (OSE) pour des actions événementielles de nettoyage, notamment dans le secteur d’Epinay/Argenteuil en Seine-Saint-Denis, dans ceux d’Alfortville, Ivry et Vitry, dans le Val-de-Marne, à Vigneux, dans l’Essonne et dans le secteur des berges de Poissy, dans les Yvelines.

Qualité de l’Air
Ports de Paris est adhérent en qualité de membre actif d’AIRPARIF depuis fin 2015.
Cette adhésion permet à Ports de Paris d’une part de bénéficier de l’expertise technique et scientifique d’AIRPARIF dans le domaine de la qualité de l’air, et d’autre part, sous réserve de financement, de cohérence avec le programme de travail d’AIRPARIF, et selon les possibilités d’intervention de l’association, de confier à AIRPARIF des travaux spécifiques relatifs à la qualité de l’air sur ses ports.
Les travaux d’AIRPARIF portent sur trois axes : surveiller les polluants actuels et identifier ceux à venir, comprendre les phénomènes et l’impact des actions de mitigation, accompagner les décideurs et les citoyens.
Une étude de la qualité de l’air menée par AIRPARIF est en cours de réalisation sur le Port de Bonneuil-sur-Marne.

Veiller à la qualité architecturale, paysagère et environnementale de nos ports et connaître, préserver et restaurer les milieux naturels

Prise en compte de l'environnement dans les projets d'aménagements
L’étude du contexte environnemental, des impacts environnementaux des projets d’aménagements (impact hydraulique, faune, flore …) et des mesures à prendre afin de les limiter (mesures compensatoires, création de frayères à poisson par exemple) sont autant de paramètres qui sont pris en compte lors de l’élaboration de projets par Ports de Paris. Des mesures de traitement ou de prévention des pollutions sont intégrées dans le cadre des projets d’aménagement et les possibilités de plus-value environnementale sont étudiées

Suivi des procédures ICPE de nos clients
Suivi des procédures relatives à la réglementation des Installations Classées pour la Protection de l’Environnement (ICPE) dans le cadre des activités de nos clients (dossier de demande d’autorisation, dossier de cessation d’activité,…)

Biodiversité
Ports de Paris a signé en 2005 de la Charte régionale de la biodiversité et des milieux naturels, s’engageant ainsi à intégrer le maintien de la biodiversité dans chacun de ses projets d’aménagement.
Ports de Paris a également entamé dès 2004 une première expérimentation de réhabilitation écologique des berges de Marne à Bonneuil-sur-Marne. Les suivis réalisés sur ce site montrent qu’une amélioration notable de la population piscicole et de la variété de la flore (14 espèces de poissons différentes sont relevées…).
 Depuis, Ports de Paris poursuit une politique volontariste intégrant la biodiversité en amont dans les projets de conception et réalisant des aménagements favorables à la biodiversité. Ainsi, des aménagements écologiques de berges ont été réalisés sur les ports de Bonneuil-sur-Marne (94), Limay (78), Gennevilliers (92). Un bio-corridor pour le passage des cervidés ainsi que des zones humides ont été créés dans le cadre du projet de port de Bruyères-sur-Oise, dans la zone dite du Jacloret (95). Sur ce port, les aménagements écologiques et paysagers représentent 4ha sur un total de 22 ha.
Par ailleurs, des zones de frayères ont été créées, comme à l’esplanade d’Iéna dans Paris dès 2003 ou plus récemment à Saint Germain les Corbeil, avec la création d’une frayère à brochet.
Depuis 2013, une démarche de gestion différenciée de nos espaces verts a été initiée, avec notamment un objectif d’atteinte du « zéro-phyto », ainsi que la mise en place de suivi faunistique et floristique de nos ports.
Enfin, Ports de Paris a signé en 2013 une convention de partenariat avec l’UNAF (Union Nationale de l’Apiculture Française) pour 3 ans dans le cadre du programme "Abeille, Sentinelle de l’environnement". Des ruches ont été installées et sont exploitées sur les ports de Bonneuil et de Gennevilliers. Des ruchers ont aussi été installés à Limay. La convention de partenariat avec l’UNAF a été renouvelée pour 3 ans à compter de 2016 (voir communiqué de presse)

Exemplarité environnementale de Ports de Paris

Energie et émissions de gaz à effet de serre
Des audits énergétiques ont été menés sur l'ensemble des bureaux de Ports de Paris en 2010. Ils ont conduit à mener des actions visant à réduire les consommations énergétiques (isolation de bâtiments, mise en place d’équipements moins énergivores, …)
De même, un bilan carbone des activités administratives est réalisé annuellement depuis 2009. Certaines initiatives ont été prises afin de réduire nos émissions de gaz à effet de serre, telles que l'utilisation de coursiers à vélo pour des navettes quotidiennes dans Paris intra-muros, le développement de la visio-conférence.
Des formations de sensibilisation au développement durable sont également proposées à l'ensemble des collaborateurs de Ports de Paris, ainsi que des formations à l’éco-conduite.
Dans le cadre du projet stratégique 2015-2020, Ports de Paris a pour ambition d’exercer un rôle moteur en matière de transition énergétique et de production d’énergie renouvelable. Une politique énergétique sera déployée, comprenant la définition d’une stratégie de performance énergétique des bâtiments, la réalisation d’expérimentation pilotes, permettant en particulier le développement de la production d’énergie renouvelable, l’optimisation des achats de gaz et d’électricité, des engagements de réduction de consommations.
Depuis janvier 2016, Ports de Paris utilise pour des besoins propres 100% d’électricité d’origine renouvelable.

Pour toutes vos questions ou demandes d'informations, le département RSE est à votre écoute.