HAROPA

9,87 Mt exportées depuis le port de Rouen : une campagne céréalière historique

La campagne céréalière 2019/2020 de HAROPA - Port de Rouen se termine en très forte hausse par rapport à l'an dernier. Les quatre opérateurs portuaires céréaliers – Groupe BZ – Senalia – Simarex et Soufflet Négoce (SOCOMAC) - viennent d’établir un nouveau record avec 9,87 Mt de céréales exportées sur l'ensemble de la campagne, soit une progression de 9 % par rapport à la campagne record de 2015/2016 et de 30 % par rapport à l’an dernier.
- Port de Rouen

Publié le

Dans le détail, 7,2 Mt de blé et 2,6 Mt d’orge ont ainsi été chargées. Autre record celui du total de graines (céréales et oléo-protéagineux) importées et exportées, dont le tonnage atteint 10,7 Mt cette année.
Cet excellent résultat s’explique par une bonne compétitivité des céréales françaises face aux productions des pays concurrents de la Mer Noire. De même, les quantités importantes produites à la récolte 2019 et la bonne qualité proposée par l'hinterland céréalier de Rouen ont permis de répondre à une forte demande mondiale.


Les destinations principales restent l'Algérie et le Maroc. La bonne qualité des céréales et les prix compétitifs ont également contribué à un retour en force des expéditions sur l'Afrique de l'Ouest avec le plus fort tonnage exporté vers cette région depuis 15 ans (1,08 Mt). Autre destination phare à noter : la Chine avec 900 000 t exportées en blé et orge. Enfin, l’année se caractérise par une très grande diversité de destinations (Inde, Mexique, Cuba, Yémen, Arabie Saoudite, Iran, etc.).

Cette campagne qui s’est déroulée dans un contexte difficile (mouvements nationaux de janvier- février et Covid-19 au printemps) a démontré la solidité et la fiabilité de la chaîne logistique de la filière céréalière française. L’engagement de chacun, de la ferme au navire, pendant cette période de crise a permis à celle-ci de rester opérationnelle et les exportations ont pu se dérouler sans accrocs avec, au départ de Rouen, des volumes dépassant 1 Mt sur chacun des mois entre février et avril. Cette fiabilité conforte la capacité de la France à garantir la chaîne alimentaire de nombreux pays, capacité dont l’importance a encore plus été soulignée pendant la crise Covid 19.

L’approfondissement du chenal du port de Rouen, opérationnel depuis juillet 2019, a montré sa pertinence cette année avec près de 90 navires de fort tonnage accueillis, dont le navire Bregaglia venu charger 59 400 tonnes début juin. Grâce à ces nouvelles capacités maritimes, HAROPA - Port de Rouen confirme son leadership national avec une part de marché proche de 50 % sur les exportations maritimes de céréales en France.
Enfin, les produits agro-industriels (alimentation animale, huiles végétales, malt, sucre, cacao, bio-carburants, etc.) et les engrais confortent la position de Rouen comme premier port pour l’agroalimentaire en France avec un total supérieur à 3,35 Mt entrées et sorties.