Projet d’amélioration des accès maritimes du Port de Rouen

Le Port de Rouen, dont l’espace portuaire s’étend d’Honfleur à Rouen, accueille des navires transportant différents types de marchandises : céréales, produits agro-alimentaires, produits pétroliers raffinés, etc. La flotte des navires de transport en vrac se modernise et sa capacité de charge augmente.
- Port de Rouen

Publié le

Le projet d’amélioration des accès maritimes doit permettre au Port de Rouen d’accueillir ces navires vraquiers de nouvelle génération, avec un tirant d’eau plus important dans des conditions de sécurité nautique optimales. Parallèlement, des adaptations des équipements portuaires devront être réalisées tels que le renforcement de quais, l’approfondissement de souilles de postes d’accostage, la création d’un poste de sécurité à Radicatel, etc.

Des mesures d’accompagnement environnementales seront également mises en œuvre dans le cadre du projet telles que la renaturation des berges, la restauration des milieux naturels, la valorisation du patrimoine paysager, etc. L’aménagement du chenal de navigation, pour disposer d’un mètre de tirant d’eau supplémentaire, constitue un enjeu économique important afin n de pérenniser le développement des activités industrialo-portuaires.

Le projet d’amélioration des accès maritimes répondra aux enjeux environnementaux en favorisant le développement du transport maritime.

Le projet est financé par l’État, la Région Normandie, la Métropole Rouen Normandie, l’Europe (MIE et RTE-T) et HAROPA - Port de Rouen. Le coût du projet est estimé à 207 millions d’euros.


Chiffres clefs du projet :
-    120 km de chenal de navigation entre Honfleur et Rouen
-    1 m de tirant d'eau supplémentaire, à la montée et à la descente
-    7 Mm3 de sédiments dragués dont 3,5 Mm3 de sédiments valorisés

Carte HAROPA - Port de Rouen

 

 

Télécharger

L’approfondissement du chenal